Cigarette electroniques jetable : fumer sans gêner

Les fumées dégagées par les cigarettes classiques nuisent à la santé des fumeurs et des non-fumeurs. C’est la raison pour laquelle fumer a été interdit dans certains endroits publics comme les hôpitaux, les bus. Mais les personnes dépendantes ne peuvent pas s’empêcher de tirer quelques bouffées tout au long de la journée et à chaque occasion. La cigarette electronique jetable a été conçue pour établir l’équilibre et respecter les besoins de chacun au sein de la société.

Les cigarettes électroniques: une alternative au tabac

Les cigarettes électroniques jetables connues aussi sous le nom de e-jetables ou e-cigarettes sont des idées révolutionnaires dans le monde de la vapote. Le petit cylindre en papier rempli normalement de tabac ou d’autres végétaux n’a jamais été aussi prisé. Qu’il soit avec ou sans nicotine, au café, à la menthe, ou aux fruits, il aide les gros fumeurs à arrêter. Les e-jetables sont très faciles à manier, et souples comme les cigarettes traditionnelles. Ce sont des imitations parfaites tant au goût qu’au toucher. Ils simplifient le quotidien. Les fumeurs n’auront plus besoin de garder dans leurs poches ou dans leurs sacs, ou encore d’emprunter des allumettes ou des briquets pour les allumer. Il suffit d’acheter une boite, de l’ouvrir, de prendre une tige et de l’aspirer. Il faut juste adopter la gestuelle habituelle, et le tour est joué. Son utilisateur pourra alors s’adonner à la simulation, en dégageant non pas de la fumée, mais de la vapeur. Lorsqu’il n’y a plus d’émanation provenant de l’e-cigarette, vous pouvez la jeter dans les poubelles en respectant les normes de protection de l’environnement.

Deux types, pour deux usages

Les cigarettes électroniques jetables sont déclinées en deux versions. Les premières variétés sont destinées à un usage thérapeutique. Elles sont conseillées et prescrites aux personnes qui ne veulent plus ou qui ne doivent plus fumer. Elles ne peuvent être trouvées que dans les pharmacies. Son taux de nicotine est supérieur à 10 mg. Ces variantes ont pour rôle de substituer la nicotine trouvée dans les vraies cigarettes. Elles sont donc de véritables remèdes, et logiquement, elles sont contrôlées par l’Agence nationale de sécurité du médicament. Les seconds types quant à eux, renferment moins de 10 mg de nicotine. Ils doivent impérativement respecter les normes de l’Union Européenne. En général, il est interdit de les afficher dans une pharmacie. Quoi qu’il en soit, la sensation aux lèvres et la contraction de la gorge lors de l’aspiration laissent un sentiment agréable aux fumeurs.

Un fonctionnement simple

Le principe de fonctionnement reste les mêmes selon les modèles choisis. Toutefois, les cigarettes électroniques les plus abouties possèdent à leur pointe une petite ampoule LED qui s’embrase comme de vraies braises. Elles se rapprochent ainsi des cigarettes authentiques. Mais normalement, cette technologie est composée d’une batterie en lithium et d’un microprocesseur. La batterie est rechargeable, alors que le microprocesseur diffuse la nicotine et l’arôme liquide. En clair, lorsque le vapoteur prend une cigarette électronique dans sa main, il a l’impression de tenir une cigarette ordinaire. Il peut la rouler entre ses doigts et la tapoter telle une cigarette à tabac, au moment où il la débarrasse de ses cendres. Quand il l’aspire, il provoque la propagation d’arôme liquide. Ces senteurs, il faut le rappeler, existent en plusieurs parfums. Ensuite, il dégage un mélange de vapeur d’eau qui imite la fumée du tabac, par vaporisation de l’e-liquide contenue dans les cigarettes électroniques jetables.

Aujourd’hui, la cigarette électronique jetable a de plus en plus d’adeptes. Pour se familiariser avec la vapote et le monde de l’e-cigarette, il est préférable d’utiliser la version la plus abordable. Il est souhaitable d’essayer toutes les saveurs afin de reconnaître celle qui vous convient.

Retrouvez des saveurs: http://www.boutique-cigarettes-electroniques.com/fr

Bookmark the permalink.

Comments are closed.